Mediapilote vous présente les tendances du web pour 2013

logo-24-heures-du-digital

Vendredi 14 septembre 2012, Mediapilote l’agence partenaire participait aux 24 heures du digital, convention annuelle organisée par Medialibs, éditeur de solutions pour la réalisation de sites internet.


Actualité publiée le 3/10/2012

Vendredi 14 septembre 2012, Mediapilote l’agence partenaire participait aux 24 heures du digital, convention annuelle organisée par Medialibs, éditeur de solutions pour la réalisation de sites internet. En plein cœur du circuit des 24 heures du Mans, les 6 agences du réseau Mediapilote se sont retrouvées autour d’une conférence et ateliers sur les réseaux sociaux, la veille et e-réputation, l’email marketing, le netlinking, le cross-media, le webdesign... Petit tour d’horizon sur ce qui marchera sur le web en 2013 ;

Les Réseaux Sociaux

Aujourd’hui, le web est devenu Social. Il est désormais difficile de séparer son site internet des aspects sociaux. Pour être visible sur internet, le site web seul ne suffit plus, il a besoin d’être en interaction avec les réseaux sociaux. A l’heure actuelle, il circule plus de messages sur les réseaux sociaux que de mails. Ceux-ci comportent 6 usages principaux :

  • publication
  • partage
  • rencontre
  • gaming
  • localisation
  • achat


On passe aujourd’hui du marketing à 360° (sur plusieurs supports) à un marketing 37,2° C où l’être humain est au centre des préoccupations.

Avec 901 millions d’utilisateurs à travers le monde, Facebook est le réseau social le plus populaire. Seulement, il est nécessaire de s’interroger sur l’intérêt même d’être présent sur Facebook. Facebook permet  d’être en relation avec une marque mais Facebook n’est pas un produit marketing avec un Business Plan. Aujourd’hui, nous constatons que la boutique Facebook, en France ne fonctionne pas. Pour être visible sur Facebook, il faut utiliser des systèmes payants comme les annonces publicitaires ciblées par exemple.

Le Webmarketing

Le webmarketing, c’est faire en sorte d’être trouvé sans que l’on vous cherche. Il est essentiel de se démarquer de ses concurrents en effectuant des opérations différentes (du sur-mesure).

Un bon moyen d’être trouvé sans être cherché est l’email marketing. Contrairement aux idées reçues, l’e-mail n’est pas mort. Il représente davantage aujourd’hui un outil de fidélisation que de prospection. Les grandes tendances de l’e-mail résident aujourd’hui dans l’aspect multicanal. 70% des internautes préfèrent lire leurs mails sur leurs smartphones.. Il faut donc adapter l’e-mail à plusieurs supports de diffusion et optimiser son message pour le mobile. L’e-mail mobile peut être un levier de vente considérable. Jusqu’à un tiers des clients sollicités via mobile vont en magasin et achètent. Les mails post achat ne sont pas à négliger dans une stratégie d’e-mail. Une interaction avec les réseaux sociaux représente aussi un couplage efficace. En effet, quand votre e-mailing inclu les boutons de réseaux sociaux, il procure jusqu’à 55% de clics en plus. Pour les sites e-commerce, notez que l’email représente jusqu’à 30% du CA global. Vous l’aurez compris, l’email marketing est aujourd’hui incontournable !

Pour évaluer votre notoriété sur internet, la veille en e-réputation est un bon moyen de savoir où on parle de vous et  surtout ce qui est dit de vous. L ‘e-réputation représente l’image que l’on se fait d’une marque ou d’une personne en fonction des traces la concernant sur le web.
Ceci est très important car nous avons aujourd’hui 45 millions d’internautes en France. 57% des consommateurs regardent les avis avant un achat. 88% des internautes sont influencés par ces avis.

Le référencement naturel (SEO)

Le contenu et les mots-clés sont la base de la visibilité d’un site.  Suivent l’optimisation technique (sitemap…) puis les liens (naturels et diversifiés) et enfin les réseaux sociaux. Seulement la stratégie de liens a connu un bouleversement en 2012.  Les dernières évolutions de l’algorithme Google ont été un signe fort à l’encontre de ceux qui abusent du netlinking (développement de liens entrants vers un site internet).

Mise à jour de l’algorithme : Google Pingouin

A partir du 24 avril 2012, Google Pingouin a sanctionné les sites abusant de la sur-optimisation, le bourrage de contenu, le linking massif et le content spining (méthode permettant de générer des contenus différents rapidement). Pour savoir si votre site a été touché, regardez si votre trafic a chuté à partir de cette date. Pengouin 2 fera prochainement son apparition afin de nettoyer davantage les sites internet ne respectant pas les règles du linking.

Netlinking

Aujourd’hui, il faut privilégier le netlinking qualitatif plutôt que quantitatif. L’achat de liens n’est pas conseillé. Le référencement prend aussi en compte les signaux sociaux. Le référencement naturel et les signes sociaux sont complémentaires, mais ce n’est pas parce qu’on est très présent sur les réseaux sociaux qu’un site sera plus visible. Le SEO va apporter une position dans les moteurs de recherche. Les réseaux sociaux, quant à eux, vont ponctuellement apporter de l’audience même si le site n’est pas bien référencé.

Mediapilote, l’agence partenaire peut vous accompagner dans votre stratégie de présence sur le web. A titre d’informations, nous organisons une Matinée découverte sur le Référencement le 25 Octobre à Laval. Cliquez-ici pour vous inscrire.
 

mediapilote-signature logo-medialibs